I. Introduction

Cet article présente quelques techniques de base pour retoucher les images.
Il ne s'agit pas de les transformer, mais plutôt de les améliorer. Au fil de ces retouches simples, votre maîtrise des outils de Gimp se confirmera, tant en ce qui concerne les outils de sélection et de transformation, que les calques et canal alpha. Les dernières recettes vous mèneront dans le monde de la couleur et du montage.
Mais pour l'instant, consolidez votre connaissance des outils de base de Gimp. Vous allez donc, en notre compagnie, effacer les fils électriques disgracieux d'une photographie, supprimer les affreux yeux rouges que l'on retrouve trop souvent, modifier le grain de vos photos, les améliorer, les coloriser, les détourer.

II. Effacer un fil électrique

Un fil électrique disgracieux nuit à l'esthétique de votre photo. Comment le supprimer ?

L'outil de Clonage est particulièrement adapté à ce travail ; il est accessible depuis le menu Outils > Outils de peinture > Clonage ou en cliquant sur son icône. En quelques manipulations et un peu de temps, les fils électriques disparaîtront.

La première étape est de dupliquer, comme à l'habitude, le calque d'arrière-plan, afin de travailler sur une copie.

L'image de départ présente de nombreux fils électriques, tant dans le ciel que sur les bâtiments :

04-01.jpg
L'image du départ

L'outil Clonage propose de nombreuses fonctionnalités, telle que l'illustre la capture d'écran de ces options :

04-02.jpg
Les options de clonage

Le premier menu déroulant, Mode, est expliqué en détail à l'Annexe, ainsi que les différents champs car ils sont communs à tous les outils de peinture. Les brosses proposées sont nombreuses, le choix est déterminé par le type de travail. Dans notre exemple, selon la finesse du détail à cloner, nous changerons de brosse au fur et à mesure, en partant de la plus grosse pour aller vers la plus petite (notamment pour le mur à l'arrière-plan de la photo).



L'option Source propose soit de travailler sur l'image (en choisissant ou non de travailler sur tous les calques) soit de cloner à partir d'un motif. L'Alignement peut prendre quatre valeurs qui définissent le lien entre la position de la brosse et de la source. Aucun implique que le premier point de sélection de la source du clonage sera la source de vos coups de pinceau, quelle que soit la position.

Dans le mode Aligné, au second coup de pinceau, le décalage existant entre le premier point et la source est répété. Il faut donc cliquer à nouveau sur crtl pour modifier la source. La troisième possibilité, Enregistré, mémorise la position de la source si vous clonez ensuite dans un autre calque. Si ce n'est pas le cas, elle n'aura aucun effet. Le dernier choix, Fixé, fait que la position de la source est fixe.

Vous allez donc d'abord sélectionner la source en cliquant au plus près des fils électriques, d'abord avec une brosse assez large (à condition d'agrandir suffisamment l'image pour garder le plus de visibilité).

04-03A.jpg
Les étapes du clonage

Vous sélectionnerez ainsi votre source et choisirez la brosse en fonction de la précision requise, jusqu'à ce qu'il ne reste plus aucun fil :

04-04.jpg
Tous les fils sont supprimés

III. Passer en noir et blanc un seul élément de l'image

Vous voulez qu'un seul élément de l'image apparaisse en niveau de gris et avec un minimum de granularité.

La solution est assez simple et elle utilise le filtre de bruit. Nous allons partir d'une photographie qui se prête bien à ce traitement et en profiterons pour voir avec vous la sélection au lasso et le masque de calque.

L'image de départ est assez contrastée, une statue sur un fond de verdure :

04-24.jpg
L'image de départ

Dupliquez le calque d'arrière-plan et sélectionnez la statue avec le lasso : image, l'outil de Sélection à main levée. Cet outil propose quelques paramètres :

04-25.jpg
La fenêtre de sélection à main levée

Les trois options sont communes aux outils de sélection. Les plus habiles d'entre vous arriveront certainement à sélectionner au lasso un élément entièrement, d'autres, dont je fais partie, devront s'y reprendre à plusieurs fois. En appuyant sur la touche Majuscules, vous pouvez ajouter des sélections les unes aux autres : un petit signe plus apparaît alors pour bien vous indiquer que vous ajoutez une sélection. Lorsque vous relâchez le bouton de la souris, les sélections sont additionnées. À l'inverse, si vous appuyez sur ctrl, la partie de la sélection est supprimée.

Une sélection doit toujours être fermée : les points de départ de la sélection et de fin doivent se rejoindre.

Afin de bien vérifier la sélection, activez le masque rapide. Il se situe en bas à gauche de la fenêtre de l'image (ou en appuyant sur Majuscule+Q). Ce masque permet de visualiser en un clin d'oeil ce qui est sélectionné car il pose un filtre rouge sur les parties de l'image qui ne sont pas sélectionnées :

04-26.jpg
Le masque rapide activé

Pour désactiver le masque, cliquez à nouveau en bas à gauche de la fenêtre ou répétez la combinaison de touches.

Vous allez maintenant simuler un effet noir et blanc avec un peu de grain sur la statue. Déroulez le menu Filtres > Bruit > Brouillage TSV.

Remarquez que plus vous accentuez la granularité, plus vous perdez les couleurs.

Réglez le champ à 1. Choisissez la plus grande valeur pour Teinte car vous effacez la couleur. La Saturation montrant également les couleurs, réglez-la au minimum, de même que la Valeur.

Vous obtenez au final une image en couleur avec une partie en noir et blanc, ou presque, puisque de petits points colorés sont encore visibles :

04-27.jpg
La statue en noir et blanc

IV. Amélioration générale de l'image

Ou comment améliorer simplement un peu votre photographie en relevant les contrastes, en ajoutant plus de netteté, etc.

Gimp propose dans le menu Couleurs des possibilités d'amélioration rapide de l'image. Si vous souhaitez n'appliquer ces manipulations qu'à des parties de l'image, il suffit alors simplement de les sélectionner avant toute action.

C-1. Le contraste et la luminosité

Vous allez découvrir les possibilités de retouche dites basiques car nous n'allons pas, par exemple, changer les couleurs une à une, mais nous allons améliorer la photographie en quelques clics.

Une image de départ un peu pâle, telle que celle ci-dessous, gagnerait à voir ses contrastes améliorés.

04-28.jpg
L'image de départ

À cette fin, utilisez le menu Couleurs > Luminosité-Contraste. Les réglages, illustrés à la figure suivante, sont très simples :

04-29.jpg
La fenêtre Luminosité-Contraste

Plus les valeurs sont importantes, plus le contraste et la luminosité le sont. Comme vous le voyez, nous augmentons le contraste, tandis que nous abaissons la luminosité. Le ciel est ainsi beaucoup plus riche en tonalités et les couleurs plus vives :

04-30.jpg
Le résultat

C-2. Les courbes

Il est également possible de jouer sur les courbes en déroulant le menu Couleurs > Courbes. Le résultat des changements est visible directement sur l'image, si vous cochez la case Aperçu en bas de la fenêtre.

04-31.jpg
Les courbes

Le premier champ permet de modifier les courbes de chaque canal (rouge, vert, bleu et alpha) ou de manière générale (Valeur). À chaque clic de souris sur la courbe, vous créez un point, la courbe s'infléchit à chacun des points. Lorsque vous la déplacez vers le haut, vous éclaircissez l'image. Voici la fenêtre des courbes illustrant nos modifications :

04-32.jpg
La modification des courbes

Le résultat est différent d'un simple réglage des contrastes et de la luminosité, il est plus précis :

4-33.jpg
Le résultat

C-3. Les réglages automatiques

Enfin, depuis le menu Couleurs > Auto vous pouvez améliorer l'apparence générale de votre image.

Il se trouve que la première possibilité du menu Couleurs > Auto n'a pas donné de résultats satisfaisants sur notre photographie. Égaliser est censé répartir les couleurs de manière égale, mais les résultats sont assez étranges, ceci même avec d'autres images ayant des couleurs plus variées. Il sature le rouge et le jaune :

04-34.jpg
Égaliser

La Balance des blancs élimine les teintes les teintes les plus claires et les plus sombres :

04-35.jpg
La balance des blancs

Normaliser ajuste les couleurs sans les altérer. Il donne de bons résultats et s'avère efficace pour les photos sous-exposées.

04-36.jpg
Image après Normaliser

Renforcer les couleurs augmente la saturation sans agir sur la teinte et la luminosité. L'effet n'est pas forcément celui attendu :

04-37.jpg
Renforcer les couleurs

Cet effet ne donnera pas les mêmes résultats selon l'image. Dans cet exemple, elle était plutôt dans les tons bleutés. Toutefois, ce filtre se montre satisfaisant si vous prenez une image aux couleurs plus variées, comme l'illustre la figure 4.39.

Renforcer les couleurs sur une autre image : en haut l'image de départ, en bas une fois le filtre appliqué

04-38A.jpg

L'option Étendre TSV agit sur la teinte, la saturation et la valeur (luminosité) :

04-39.jpg
Étendre TSV

De la même façon, Étendre le contraste vous donnera une photo bien contrastée :

04-40.jpg
Étendre le contraste

N'oubliez pas que vous pouvez appliquer ces filtres seulement sur certaines parties de l'image en les sélectionnant. De même, rien ne vous interdit d'employer plusieurs d'entre eux sur une seule image.

V. Supprimer le fond d'un logo pour un fond transparent ou coloré

Vous avez un fort beau logo, toutefois vous souhaitez modifier sa couleur de fond. Comment le remplacer le fond par un fond transparent ou de couleur ?

Dans un premier temps, vous verrez comment placer ce logo sur un fond transparent, puis les étapes pour colorer le fond.

D-1. Détourer le logo et le placer sur un fond transparent

Commencez par dupliquer le calque d'arrière-plan et ajoutez un canal alpha. L' exemple est constitué d'une image très graphique, il ne s'agit pas d'un paysage où les différentes couleurs seraient fondues. Vous allez donc utiliser l'outil de sélection contiguë, accessible depuis le menu : Outils > Outils de sélection > Sélection contiguë. Placez-vous sur le fond bleu afin de le sélectionner :

04-46.jpg
La sélection du fond bleu de l'image

La section suivante montre une autre manière de sélectionner le fond bleu.

Puis déroulez le menu Édition > Effacer. Un damier apparaît à la place du fond montrant son remplacement par un fond transparent. Vous allez ensuite poursuivre avec chaque fond uni entre les différents cercles. Remarquez les petits pointillés qui vous indiquent la zone de sélection à chaque opération :

04-47.jpg
Les pixels supprimés et la sélection entre les anneaux

Le raccourci clavier Delete : il est fastidieux de dérouler le menu Edition > Effacer afin de supprimer chaque zone de fond uni. Mémorisez le raccourci clavier Delete (suppr sur un clavier français), il vous fera gagner du temps.

Si vous observez la figure qui suit, vous remarquerez que certains pixels ont échappé à la sélection contiguë ; ils apparaissent bien délimités par des petits pointillés :

04-48.jpg
Les pixels ayant échappé à la sélection


Sélectionnez-les, avec l'outil de sélection que vous préférez, afin de les supprimer. L'image est désormais complètement détourée comme l'illustre la figure suivante :

04-49.jpg
Le logo détouré sur un fond transparent

Pour s'assurer que l'image est bien détourée, il est possible d'ajouter un calque blanc et de le placer sous le calque de travail. Une fois certain du résultat, glissez le calque blanc dans la poubelle.

D-2. Changer la couleur du fond

Reprenez le logo de départ. Pour montrer une autre manière de sélectionner le fond par rapport à la section précédente, nous choisissons l'outil de sélection par couleur : imageico-selec-couleur.tiff, accessible également depuis le menu Outils > Outils de sélection > Sélection par couleur. Pour sélectionner le fond uni, cliquez-le tout simplement.

Quelques pixels n'ont pas été sélectionnés et d'autres, situés dans les anneaux, ne le devraient pas. La manière de faire est donc de la même que lorsque vous avez supprimé le fond.

Vous allez maintenant changer la couleur en déroulant le menu Couleurs > Coloriser :

04-50.jpg
Le menu Coloriser

Cette fenêtre propose un Aperçu qui permet de visualiser le résultat. Vous pouvez cliquer sur les différentes couleurs proposées ou sur Couleur personnalisée et définir alors la couleur exacte que vous souhaitez.

04-51.jpg
Changement de la couleur

Voici une autre manière de procéder qui conduit exactement au même résultat.

Dupliquez le calque d'arrière-plan, puis sélectionnez le fond bleu (comme vu précédemment). Déroulez le menu Edition > Couper (ou ctrl+x). Créez un nouveau calque transparent et choisissez Edition > Collez dans. Enfin, ancrez la sélection flottante au calque transparent :

04-52.jpg
Le nouveau calque transparent

Vous allez maintenant colorier ce calque, soit en déroulant le même menu Coloriser, soit en coloriant à partir d'un échantillon (les anneaux ne seront pas affectés étant donné qu'ils sont en quelque sorte inexistants).

Ensuite, il suffit de fusionner le calque transparent et le calque d'arrière-plan dupliqué. Les anneaux sont intacts, le fond coloré. Remarquez que le menu Couleurs > Colorier aboutira à un résultat semblable. Toutefois, il permet de jouer à la fois sur la teinte, la saturation et la luminosité, ce qui ouvre plus de possibilités.

04-53.jpg
Le fond coloré par le menu Couleurs > Colorier

Pour terminer, soulignons que depuis le menu Couleurs, vous pourriez explorer les différents procédés jusqu'à trouver celui qui vous convienne le mieux. Jetez notamment un oeil dans le menu Couleurs > Carte, pour appliquer un dégradé, échanger des couleurs, etc.