Est ce que Microsoft tente de booster la fréquentation de Bing avec le porno ?

Le , par Emmanuel Chambon, Correspondant Actualités
Par rapport à Google, Bing possède une option bien pratique. Elle concerne la recherche de vidéos. En effet, le nouveau moteur de recherche de Microsoft propose une fonction de prévisualisation de la vidéo.
Il suffit pour cela de passer le curseur de la souris sur le clip choisi.
Plus besoin de cliquer sur une vidéo pour accéder au site qui l'héberge, et ensuite la lire.
Le souci, c'est que des voix se sont élevées contre cette fonctionnalité car elle permet de regarder des vidéos pornos, directement depuis Bing !
En fait, après quelques tests, on s'aperçoit que c'est tout le contenu à caractère pornographique qui est facile à trouver avec Bing. Images comme vidéos.
Le filtre de Bing est très simple à désactiver, et n'importe quel employé ou enfant, peut passer outre ce filtre.
Pour contourner ce problème, Microsoft livre deux solutions :
- la première consiste à ajouter « adlt=strict » à la fin du lien de la page des résultats. Autant dire que c'est tout sauf une solution pratique.
- la seconde, utile pour les administrateurs réseaux, consiste en la création d'un sous-domaine (explicit.bing.net) dédié au contenu à caractère pornographique.

Deux solutions qui n'ont rien de bien évidentes et qui pourraient laisser penser que Microsoft entend profiter de ce laxisme dans le filtrage pour s'attirer tous les accros au porno.

Ce sera difficile de le prouver par des chiffres, et justement à propos d'audience, les derniers chiffres de StatCounter montrent une audience irrégulière. Preuve que pour l'instant, l'utilisation de Bing reste occasionnelle et non régulière.



Lire aussi :
Microsoft enterre Live Search et lance son Bing : quelle audience après une semaine ?
Google à 90% de parts de marchés en France et 98% sur les informaticiens


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de kmaniche kmaniche - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 17/06/2009 à 16:05
L'analyse à moi, à partir du graphique est Bing évolue inverssement à google.

Ne serrait est-ce pas une erreur de données ?
Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent https://www.developpez.com
le 17/06/2009 à 16:18
Voila ce que ça donne sur les informaticiens pour la francophonie (Source) :

Citation Envoyé par Marc Lussac  Voir le message
Voila ce que ça donne sur la semaine sur les informaticiens francophones :
- Google : 98,6%
- Yahoo : 0,5%
- Microsoft Bing : 0,4%

Pourtant c'est pas faute d'avoir fait la pub de Bing on à pas arrêté : avec deux annonces sur l'index général et relayés sur d'autres index...

Si on compare aux résultats de début mai
- Google : 98,2%
- Yahoo : 0,6%
- Microsoft Live Search : 0,3%

La variation est pas très flagrante, on dirais que Bing à piqué O,1% à Yahoo et que Google continue encore sa progression, et ce au détriments des tout petits moteurs....

Donc si par hasard Bing continue sa progression sur Yahoo, ça veux dire à l'arrivée : Google toujours majoritairement leader avec en deux une mini place pour Microsoft... Et Yahoo menacé de déclin, du moins sur le service recherches...

Donc si on regarde le graphique du premier message, on voie que à part un pic de curiosité le 4 juin, Bing ne révolutionne rien en terme d'audience, loin de la.
Avatar de Leonhart Leonhart - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 17/06/2009 à 16:22
Il serait fortement pertinent d'inclure à la courbe, l'audience de Live Search à la même époque l'année dernière ... histoire de voir
Avatar de eldran64 eldran64 - Membre averti https://www.developpez.com
le 17/06/2009 à 17:16
Bonjour,

avec ce nouveau sujet, on voit clairement que bing se fait encore de la pub.
Il faudra dans les mois qui viennent si son utilisation progresse ou non.

Dans tout les cas il y a quand même un monde entre dire que bing progresse (probablement par ce que c'est ses début) et dire que c'est grâce au porno!!

De plus je vois mal des personnes se mattant des films avec une résolution équivalent à une icone!!
Avatar de entreprise38 entreprise38 - Inactif https://www.developpez.com
le 17/06/2009 à 19:04
Ridicule cette histoire de pornographie ^^.
Est-ce moi, où depuis quelques temps assiste t-on à une escalade des arguments ultra-bidons anti-Microsoft ?

==> Google en fait autant (dans le sens où l'on peut, très simplement, désactiver tout filtrage et donc tomber sur tout, dont du porno).
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif https://www.developpez.com
le 18/06/2009 à 11:42
Dans le cas de Bing, on devrait d'ailleurs avoir un effet du style

Vive Bing et à mort Google puisque Google est le méchant avec 90% de part de marché.
Avatar de maxim_um maxim_um - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 19/06/2009 à 22:41
Du coup, j'ose pas utiliser Bing de peur de me prendre un string sur la tête.

[EDIT]

J'ai essayé, je savais bien que je n’aurais pas dû. Oh les pervers!!!
Avatar de kmaniche kmaniche - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/06/2009 à 9:36
Toujours par rapport au graphique ; Je me demande pourquoi quand google est à son extremum, Bing l'es inversement ?
Avatar de entreprise38 entreprise38 - Inactif https://www.developpez.com
le 20/06/2009 à 11:01
Exactement.
En additionnant les courbes de Google et de Bing, on obtient -à main levée- une magnifique droite
Oui bon bah cette courbe révèle et confirme juste que quand des utilisateurs essaient un autre moteur de recherche, ce sont aussi en majorité d'anciens utilisateurs du moteur dominant. Logique.
Quant au rapport fréquentation Bing <=> porno.. c'est juste un bon gros délire qui est arrivé sur la toile, délire que l'on va vite oublier.
Offres d'emploi IT
Concépteur développeur d'applications mobiles ios h/f
ECONOCOM OSIATIS - Rhône Alpes - Lyon (69000)
La Securité intérieure (DGSI) recrute un ingénieur d'étude en applications web h/f
DGSI - Ile de France - Levallois-Perret (92300)
Responsable d' applications informatiques h/f
MENWAY TALENTS - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Applications