Utilisez Thunderbird 2

La messagerie intelligente et performante


précédentsommairesuivant

I. Chapitre 1 Introduction

Avant d'exposer les avantages et les inconvénients de Thunderbird, il convient de présenter la notion de courrier électronique.

I-A. Principes du courrier électronique

I-A-1. Qu'est-ce que le courrier électronique ?

Le courrier électronique concerne l'ensemble des messages échangés par le biais d'Internet entre différentes personnes. Pour ce faire, les expéditeurs et les destinataires utilisent des boîtes aux lettres électroniques. A l'instar du courrier postal, le message électronique comporte l'adresse1 d'un ou de plusieurs destinataires, un contenu, et des informations plus ou moins techniques pour la transmission du message telles la date, l'heure, l'adresse de l'expéditeur, etc... Pour l'utilisateur que vous êtes, le courrier électronique est semblable au courrier papier traditionnel : il est aussi simple d'envoyer un courrier électronique que d'écrire une lettre ou de téléphoner.
En fonction des outils utilisés pour échanger du courrier électronique, trois situations sont possibles (voir les figures 1-A, 1-B, et 1-C).

image


Figure 1-A Schéma des protocoles (lire la section sur les protocoles) et dufonctionnement simplifié du courrier électronique. Pour l'envoi et la réception des messages, les deux utilisateurs recourent ici à un logiciel de courrier électronique tel Thunderbird.

image


Figure 1-B Schéma des protocoles (lire la section sur les protocoles) et dufonctionnement simplifié du courrier électronique. Pour l'envoi et la réception des messages, deux outils sont utilisés ici : un logiciel de courrierélectronique et le webmail.

image


Figure 1-C Schéma des protocoles (lire la section sur les protocoles) et dufonctionnement simplifié du courrier électronique. Pour l'envoi et la réception des messages, les deux utilisateurs recourent ici au webmail.

I-A-2. Qu'est-ce qu'un serveur de messagerie ?

Un serveur de messagerie est un ordinateur dédié partageant des ressources matérielles et logicielles offrant divers services aux utilisateurs. Le serveur de messagerie joue, en particulier, un rôle de stockage et de transmission : il contient des espaces sur les disques durs pour le stockage des comptes de messagerie des utilisateurs il assure l'envoi et la réception des messages.

Distinction entre le courrier électronique et Internet
Le courrier électronique demeure seulement l'un des nombreux services proposés sur Internet.
Internet est un réseau informatique mondial regroupant l'ensemble des ordinateurs connectés de la planète. Parmi les divers services proposés sur Internet, nous pouvons en citer quelques-uns, en particulier :
Le Web, à savoir la publication des pages multimédias sur le World Wide Web (littéralement, cela signifie « la toile d'araignée mondiale »), appelées les pages web. Le protocole d'échange utilisé est le HTTP (HyperText Transfer Protocol). Vous surfez d'un site web à un autre et vous consultez les diverses informations publiées. En outre, les sites offrent de nombreux services en ligne à titre gratuit ou au contraire à titre onéreux notamment l'achat et la vente de divers biens et services (des billets de transport, des tickets de spectacles, des jeux, des fichiers musicaux, des vidéos, etc...).
Les groupes de discussion ou newgroups concernant une grande variété de thèmes.
Des espaces de téléchargement reposant sur le protocole FTP (File Transfer Protocol).
La messagerie instantanée et le chat (prononcez « tchatte », cela vient du verbe anglais « to chat », bavarder) consacrés aux conversations en direct c'est-à-dire des discussions nécessitant la présence physique et simultanée des interlocuteurs devant leurs ordinateurs.
Le courrier électronique : nous analysons les aspects généraux ci- après. Dans ce livre, le courrier électronique sera étudié en détail à travers l'utilisation pratique du logiciel libre Thunderbird.

I-A-3. Quatre éléments sont nécessaires pour échanger des messages

Pour échanger des messages électroniques, il faut quatre éléments : un ordinateur, un logiciel de courrier électronique ou un navigateur web, un compte de messagerie électronique et une adresse électronique.
1. Un ordinateur connecté à Internet.
2. Soit un logiciel de courrier électronique tel Thunderbird, installé et paramétré dans un ordinateur, soit un navigateur web tel Firefox dans le cadre d'un accès à un webmail. 3. Un compte de messagerie électronique. Pour obtenir une adresse électronique, il faut créer au préalable un compte de messagerie électronique soit chez un hébergeur de courrier, soit chez votre fournisseur d'accès à Internet (F.A.I). Généralement, ce dernier fournit automatiquement une ou plusieurs adresses électroniques
lorsque vous souscrivez un contrat d'abonnement à Internet. L'hébergement et la gestion des comptes fait intervenir des serveurs de messagerie.
La création d'un compte se fait en indiquant un certain nombre de données personnelles (nom, prénom, adresse de votre domicile etc...). Elle débouche sur l'attribution d'un identifiant2, d'un mot de passe et d'une adresse électronique. A chaque fois que vous voudrez accéder au contenu de votre compte notamment pour consulter les messages reçus ou en envoyer, vous devrez vous authentifier3 en saisissant votre identifiant et votre mot de passe. C'est l'authentification qui sécurise le compte auquel vous seul pouvez accéder : soyez prudent et ne divulguez à personne ni votre identifiant, ni votre mot de passe.
4. Une adresse électronique. Elle a une forme et un contenu particuliers.
Une adresse électronique constitue l'identifiant unique du propriétaire (qui peut être une personne physique ou morale, un service d'entreprise, une entreprise etc...) d'une boîte de courrier électronique.

Attention
Ne confondez pas l'adresse électronique avec une adresse de site web qui est de la forme suivante : http://www.framasoft.net Une adresse URL (Uniform ressource Locator en anglais, ce qui signifie littéralement « repère uniforme de ressource ») de site web commence généralement par http://


Exemple de décomposition d'une adresse URL de site web : http://www.framasoft.net/article1879.html (notice de présentation de Thunderbird).

http://www.framasoft.net/article1879.html
Protocole de communication http pour le World Wide WebNom de domaineChemin d'une page sur le serveur http


Les adresses de courrier électronique sont de la forme suivante : dubois492@free.fr
Exemple de décomposition d'une adresse d'e-mail :

dubois492@free.fr
L'identifiant de l'utilisateur : il peut s'agir du nom d'une personne, d'un pseudonyme (tux1789) ou du nom d'un service(contact, webmaster, info ou autre)Le caractère séparateur présent dans toutes les adresses d'e-mail : c'est une arobase(« at » en Anglais et signifiant « chez »)Le nom de domaine servant à identifier le serveur de messagerie.


Dans les adresses de messagerie, comme dans les adresses de sites web, certains caractères sont interdits tels les espaces et les lettres accentuées (é, à, ù,...).

I-A-4. Logiciel de messagerie ou webmail ?

Les deux principaux outils pour envoyer et recevoir du courrier électronique sont le logiciel de messagerie et le webmail.
Le logiciel de messagerie est un logiciel installé sur un ordinateur. Il vous permet de recevoir et d'envoyer du courrier électronique (voir la figure 1-A). Il existe de nombreux logiciels de messagerie en particulier : The Bat!, Eudora, Evolution, Foxmail, Incredimail, Kmail, Outlook Express, Windows Mail4, Thunderbird, etc... Si vous changez d'ordinateur, il faudra, pour lire ou écrire votre courrier, utiliser le logiciel de cette nouvelle machine, et bien sûr, le paramétrer avec toutes les informations relatives à votre adresse. Ce genre d'inconvénient n'existe pas avec le webmail.
Le webmail est le courrier électronique accessible depuis un site web (par exemple : http://www.laposte.net) en utilisant seulement un navigateur Internet. Dans le cas du webmail, l'installation d'un logiciel de messagerie n'est pas nécessaire sur les ordinateurs, il suffit d'avoir une connexion à Internet et un navigateur web (voir la figure 1 -C). La plupart des F.A.I ( Club-Internet, Free, Orange, etc...) et des hébergeurs de courrier (Gmail, Yahoo, Hotmail, LaPoste.net, etc....) proposent un webmail pour chaque compte de courrier. Grâce au webmail, depuis n'importe quel ordinateur connecté à Internet et quel que soit le lieu en France ou à l'étranger, vous pouvez envoyer et recevoir des messages comme si vous étiez chez vous avec votre ordinateur habituel. Imaginez que vous êtes en vacances dans une ville française ou dans un pays étranger. Vous souhaitez lire vos messages et en envoyer quelques-uns ? Il vous suffit d'utiliser un ordinateur connecté à Internet, soit celui d'un hôtel, soit celui d'un cybercafé : lancez le navigateur web puis, dans la barre d'adresse web, écrivez l'adresse (par exemple : http://www.laposte.net). Saisissez votre identifiant et votre mot de passe. Vous entrez alors dans votre compte de webmail : les nouveaux messages sont généralement relevés ou reçus automatiquement (si ce n'est pas le cas, il faut cliquer sur le bouton ou le lien nommé souvent Recevoir ou Relever). Pour lire le contenu des messages, il suffit alors de cliquer sur ces derniers. Si vous désirez écrire un message, il faut cliquer sur le bouton adéquat (qui est souvent nommé écrire ou nouveau ou rédiger). Ensuite, vous complétez l'adresse électronique du destinataire, vous rédigez l'objet puis le texte du message et enfin vous cliquez sur le bouton (ou l'hyperlien) envoyer.

I-A-5. Les protocoles utilisés

Le courrier électronique utilise plusieurs protocoles de communi- cation : SMTP, POP et IMAP.
SMTP (Simple Mail Transfer Protocol ou Protocole Simple de Transfert du Courrier) est utilisé pour envoyer les messages. Le protocole SMTP sert à gérer le courrier sortant entre les différents serveurs de messagerie (voir la figure 1-A) déployés par les fournisseurs d'accès à Internet (F.A.I) et les hébergeurs de courrier.
POP3 (Post Office Protocol) et IMAP (Internet Message Access Protocol) assurent la réception et la consultation des messages. Les
protocoles POP3 et IMAP (voir la figure 1-A) gèrent l'authentification c'est-à-dire la vérification des noms d'utilisateurs et des mots de passe.
Plus récent que le protocole POP, le protocole IMAP permet de laisser sur le serveur tous vos messages et tous vos dossiers. En principe, lorsque vous vous connectez au serveur en utilisant le protocole IMAP, vous ne rapatriez pas les messages sur votre ordinateur mais vous les visualisez et vous pouvez les gérer à distance comme s'ils étaient présents physiquement sur votre ordinateur (ceci dit, il est possible également d'avoir une copie des messages « en local » sur votre ordinateur). Le grand avantage du protocole IMAP est que vous pouvez consulter et gérer vos courriels dans divers lieux géographiques et avec différents ordinateurs puisque les messages et les dossiers sont archivés sur le serveur.
Le protocole IMAP comporte deux inconvénients : il n'est pas proposé par tous les fournisseurs d'accès à Internet, en particulier par Orange, Alice ou Télé2 (cette liste n'est pas exhaustive et elle est susceptible d'évoluer à l'avenir en fonction des changements d'offres des F.A.I). Heureusement, beaucoup de F.A.I et d'hébergeurs de courrier supportent l'IMAP tels Free, Club- Internet, Neuf Cegetel, LaPoste.net, etc... Avant de vouloir utiliser le protocole IMAP, renseignez-vous auprès des F.A.I et des hébergeurs de courrier, consultez leurs sites web ainsi que les sites spécialisés dans le courrier électronique comme arobase.org (http://www.arobase.org). il n'est pas supporté par tous les logiciels de messagerie notamment par Foxmail. La plupart des logiciels de courrier électronique acceptent l'IMAP à l'instar d'Outlook Express, de Windows Mail, d'Eudora, de Mozilla Mail, de Thunderbird etc...

Faut-il choisir IMAP ou POP ? La réponse à cette question dépendra de plusieurs critères : Si le F.A.I ou votre logiciel de messagerie ne permet pas de gérer le protocole IMAP, la question ne se posera pas et vous n'aurez pas d'autre choix que d'opter pour le POP. Au contraire, si le protocole IMAP est supporté, vous aurez le choix et vous devrez prendre en compte les autres critères ci-après. Si l'espace de stockage proposé sur le serveur par votre F.A.I ou votre hébergeur de courrier est important, vous pouvez choisir le protocole IMAP. Si l'espace de stockage est faible, utilisez de préférence le protocole POP : ainsi, de l'espace sur le serveur sera automatiquement libéré à chaque fois que vous lirez avec Thunderbird (ou un autre logiciel de messagerie) les courriers et les pièces jointes reçus. Le volume de courriers échangés quotidiennement mais aussi le nombre et la taille des pièces jointes (ou fichiers attachés) à stocker. En particulier, si vous échangez beaucoup de photos (de famille, de vacances etc...), il est préférable d'utiliser le protocole POP afin de ne pas atteindre rapidement la capacité maximale autorisée sur le serveur de messagerie. Si vous n'avez pas de connexion à haut débit, il vaut mieux utiliser le protocole POP qui vous permettra de gagner du temps. Ce choix vous évitera un temps d'attente relativement long qui est nécessaire à la synchronisation et à l'actualisation des informations d'un compte de messagerie lorsque le protocole IMAP fonctionne. L'utilisation quotidienne d'un seul et même ordinateur ou au contraire de plusieurs ordinateurs dans divers lieux si vous êtes un utilisateur nomade. Si vous utilisez le courrier électronique lors de vos déplacements, le protocole IMAP conviendra davantage à condition de tenir compte des remarques précédentes.
La nétiquette et le courrier électronique
La nétiquette est la contraction des mots « Net » (abréviation du mot anglais « Network » signifiant à la fois le réseau et Internet) et « étiquette ». La nétiquette constitue un ensemble de règles de savoir- vivre (concernant la conduite et la politesse) à adopter dans les divers moyens de communication disponibles sur Internet. Les règles générales et spécifiques aux divers médias d'Internet sont définies dans la RFC 1855 (RFC : Request For Comments) : http://www.faqs.org/rfcs/rfc1855.html Une traduction française de la RFC 1855 est disponible à l'adresse suivante : http://www.sri.ucl.ac.be/SRI/frfc/rfc1855.fr.html
Parmi les règles importantes pour le courrier électronique, retenons qu'il faut choisir les bons destinataires (il ne faut pas se tromper de destinataire), être respectueux de son interlocuteur, avoir un style de rédaction proche de celui de la lettre-papier, éviter les fautes d'orthographe basiques, indiquer un objet pertinent pour chaque message, préférer le texte brut au détriment du HTML, sélectionner des formats idoines pour les pièces jointes ainsi que des tailles peu volumineuses et respecter les règles de prudence et de sécurité notamment pour éviter la propagation des virus5.

I-B. Avantages et inconvénients de Thunderbird

Thunderbird comporte quelques rares inconvénients mais surtout de nombreux atouts.

I-B-1. Les atouts de Thunderbird

Thunderbird est l'un des meilleurs logiciels de messagerie. Il possède de sérieux atouts suscitant un véritable succès et un engouement croissant auprès des utilisateurs. Thunderbird comporte de nombreux avantages qui peuvent se résumer dans la liste suivante non exhaustive : 1. Il est facile à utiliser, personnalisable, complet et performant. 2. Il intègre un filtre anti-spam très performant. Le filtre intelligent et adaptatif des courriers indésirables repose sur un filtrage bayésien6 dont l'efficacité demeure excellente : après quelques jours d'apprentissage, le filtre bayésien trie plus de 99 % des spams, il a donc un très faible taux d'erreur inférieur à 1 %. Depuis quelques années, le spam envahit nos boîtes de courrier électronique : grâce à l'anti-spam de Thunderbird, vous ne serez plus ennuyé quotidiennement avec des messages non sollicités et suspects. 3. Il comporte un filtre anti-phishing pour lutter contre une forme très dangereuse de spam destinée à attirer les internautes sur des faux sites dans le but de les escroquer. 4. Il permet de créer des dossiers virtuels et dynamiques. Il ne faut pas confondre cette fonctionnalité avec les règles de message
classiques même si elle leur ressemble beaucoup. En fonction de vos critères de recherche, vous pouvez créer des dossiers virtuels affichant vos messages. Pourquoi les dossiers sont « virtuels » ? Ils sont appelés « virtuels » parce que les messages resteront physiquement dans les dossiers d'origine. Pourquoi sont-ils « dynamiques » ? Les dossiers sont dynamiques car ils seront mis à jour automatiquement et quotidiennement à mesure que de nouveaux messages (répondant aux critères de recherche, de tri) arrivent dans votre boîte de courrier. 5. Il comporte un lecteur de fils d'actualités (flux RSS et Atom7) et il gère le podcasting8. Les formats RSS et Atom sont des formats de contenu web se présentant sous forme de flux XML9. Ils permettent de diffuser des informations et des nouveautés qui seront lues grâce à des lecteurs spécifiques ou à certains logiciels tels Thunderbird. C'est très pratique pour récupérer des podcasts, pour s'informer et découvrir quotidiennement les nouveautés de divers sites dynamiques tels les blogs. Lorsque vous aurez essayé le lecteur de flux RSS et Atom de Thunderbird, vous ne pourrez plus vous en passer. 6. Thunderbird est multi-plates-formes : il existe une version pour les systèmes d'exploitation Windows, Mac et GNU/Linux. Que ce soit sur votre lieu de travail ou à votre domicile, c'est fort pratique et convivial d'avoir un même logiciel fonctionnant dans un réseau hétérogène comportant des ordinateurs fonctionnant à la fois sous Windows, Mac et des distributions Gnu/Linux (Mandriva, Ubuntu, Debian, Fedora Core, Suse, Red Hat etc...). Vous retrouvez votre
logiciel préféré ainsi que vos données sans avoir à vous soucier du type de système d'exploitation utilisé ou de la compatibilité des formats des messages. 7. C'est un logiciel libre. Thunderbird a la vertu d'être un logiciel libre ce qui veut dire en d'autres termes simplifiés que c'est un programme dont le contenu10 est public mais surtout librement modifiable et distribuable si bien qu'il est mis à jour et amélioré en permanence par une communauté de développeurs « libristes » dont la plupart sont bénévoles. Si vous avez les compétences nécessaires, vous pouvez modifier un logiciel libre sans autorisation préalable des auteurs. Ce type de démarche libre n'est pas possible avec les logiciels propriétaires. Les logiciels libres peuvent être gratuits (la plupart d'entre-eux le sont) ou payants.
Comme vous avez pu le constater précédemment, Thunderbird n'a rien à envier aux autres logiciels de messagerie y compris à Outlook Express ou Windows Mail. Pourquoi Outlook Express et Windows Mail sont-ils très répandus dans les ordinateurs alors qu'ils ne possèdent pas plus d'atouts que Thunderbird ? La réponse à cette question s'explique par plusieurs éléments qui se combinent entre eux : Outlook Express et Windows Mail demeurent intégrés à Windows qui, lui-même, équipe beaucoup d'ordinateurs de la planète en raison d'une politique commerciale très efficace. Outlook Express et Windows Mail et le navigateur Internet Explorer sont distribués dans la plupart des kits de connexion à Internet.

I-B-2. Les inconvénients de Thunderbird

Malgré ses nombreux avantages, Thunderbird comporte quelques inconvénients :
1. Pour l'instant, Thunderbird ne dispose pas d'aide intégrée. Cela viendra probablement dans un avenir plus ou moins proche. Vous pouvez trouver de l'aide et des conseils sur de nombreux forums notamment sur ceux de Geckozone.org (http://www.geckozone.org).
2. Pour des problèmes d'incompatibilité de licences, le dictionnaire français n'est pas présent par défaut. L'utilisateur doit l'installer lui- même11.
3. La création et l'ajout d'une signature ne sont pas très conviviaux. Il faut créer et sélectionner un fichier (.txt ou .html) contenant votre signature.
4. Dans Thunderbird, la date est absente pour les messages du jour, seule l'heure s'affiche. La date ne s'affiche que pour les messages de la veille et des jours antérieurs. Ce n'est pas gênant mais il faut le savoir.


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2007 Georges Silva et Vincent Meunier. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.